Ce qu’il faut savoir sur le langage des signes

Date :

La population mondiale de sourds-muets (malentendants) serait de plus de 80 000 000 de personnes. Aux États-Unis d’Amériques, ils seraient environ entre 700 000 à 1 million de personnes.

En France, cette population avoisine les 182 000 personnes selon un rapport de la Direction de la Recherche, des Études et de l’Évaluation et des Statistiques publié 2014. C’est une étude non médicale réalisée auprès de personnes malentendantes.

En France, le taux d’enfants et de nouveaux nés est en hausse, avec entre 12 et 18 % d’entre eux qui sont atteints d’une otite séreuse qui les handicape dès les premières années de leur vie. Avec cette otite, les enfants risquent de perdre leur audition de façon temporaire.

Pour être plus précis et avec des chiffres, on estime qu’un enfant sur mille qui vient au monde est déjà atteint d’une surdité profonde. Cette dernière peut atteindre trois enfants sur 1000, ce qui est un chiffre très alarmant.

Pour beaucoup de personnes sourdes, la surdité est un avant-goût de la mort et une vie de sourd est une vie d’un non-humain. Nous parlerons dans cet article du langage des signes, son histoire, et surtout, où et comment l’apprendre ?

Le langage des signes : quelle est son historique ?

Au vu de l’importance du nombre de personnes atteintes de surdité et conscients que beaucoup d’entre elles ont un besoin de s’exprimer, d’apprendre et de communiquer, c’est en 1712, qu’un prêtre français du nom de Charles-Michel de l’Épée aurait créé une méthode gestuelle d’apprentissage du français par le langage des signes pour les malentendants, utilisé de nos jours dans le monde entier. Il a ainsi créé l’alphabet dactylologique ou alphabet manuel français qui a des variants américain et québécois.

A lire également  Pourquoi et comment apprendre l'espagnol ?

C’est au 18ᵉ siècle que Pierre Desloges, qui est sourd, écrit le premier livre pour promouvoir la langue des signes. La gestuelle de communication par les mains, les yeux, la bouche et d’autres parties du corps a été utilisée depuis l’antiquité par des espions, des moines ayant fait vœux de silence avec des personnes entre elles pour des indications.

Avis sur le langage des signes

Ayant sa propre grammaire qui est plus différente que celle de la grammaire française, il faut savoir que la langue des signes n’est pas la même partout dans le monde, car la langue des signes change selon plusieurs pays du monde. Certains historiens refusent de l’accepter comme de simples gestes.

La langue des signes est une langue à part entière avec son histoire, ses règles et sa syntaxe.

Le langage des signes en France

La langue des signes fut autorisée à être utilisée à partir de 1977, à être enseignée à partir de 1991, et ne fut reconnue officiellement qu’en 2005. Et cette culture a été privée aux sourds français de 1880 à 1980, avec une interdiction totale d’utiliser la langue des signes en France, car elle n’était pas considérée comme une vraie langue (appelée mimique animale par Alexander Graham Bell, partisan acharné de la méthode orale) qui ne permettait pas de parler à dieu.

Un écrivain sourd, marié à une femme sourde et ayant une fille sourde, Bertrand Leclair écrit à ce sujet comme si on avait la volonté de faire naître la langue dans le corps, pas uniquement dans la tête, tout en essayant de penser avec les mains.

A lire également  Comment apprendre l'italien rapidement et correctement ?

Il a écrit un roman extraordinaire qui a fait de l’histoire de la surdité une tragédie du XXe siècle, de sa fille, une héroïne et de la langue des signes, une libération universelle.

Comment apprendre la langue des signes ?

La base grammaticale de la langue des signes est la même dans tous les pays, mais elle est adaptée à chacune des cultures des pays et donc, avec des différences dans les signes d’une langue à l’autre et des différences dans leur interprétation :

  • l’Apprentissage de la langue des signes est aujourd’hui, dans la majorité des pays, pris en charge par des écoles publique ou privées. Les États se sont investis dans des programmes d’apprentissage aux fonds identiques aux programmes enseignés dans les écoles normales ;
  • hormis les écoles, il est possible d’apprendre la langue des signes, même si vous n’êtes pas muets, à travers d’autres supports que les écoles, comme toute autre langue à apprendre. Il existe plusieurs sites internet et applications mobiles à télécharger pour l’apprentissage du langage des signes ;
  • comme il est également possible de s’orienter vers des vidéos gratuites sur YouTube où vous pourrez apprendre davantage sur la langue des signes et de perfectionner votre apprentissage communicatif.

Partager :

Populaires

Articles complémentaires
Actus

Qu’est-ce qu’un depot de capital ? Est-il possible sur une banque en ligne ?

Il est facile de faire un dépôt de capital...

Rendez vous IRM, comment trouver une place ?

Trouver un rendez vous pour passer une irm est...

Parachute chambery : toutes les infos pour sauter

Comment faire du parachute dans la ville de Chambéry...

Lithothérapie : Intérêt des géodes d’améthyste dans une pièce à vivre

La lithothérapie est une médecine alternative. Elle propose des...