Comment conserver ses piles ?

Date :

Il n’y paraît pas au premier abord, mais le nombre d’appareils utilisant des piles peut représenter un nombre conséquent au sein d’un foyer en fonction des objets possédés. Surtout lorsque l’on a des enfants, avec des jouets possédant des fonctions sonores de plus en plus présentes : mais stocker des piles ne s’improvise pas.

Stocker ses piles : une affaire de bon sens

Pour pouvoir réussir à répondre aux différentes consommations des objets présents au sein d’un foyer, il faudra bien souvent se constituer une certaine proportion de piles et faire un genre de réserves de piles. Malgré ce constat, des piles ne sont pas des produits comme les autres et il faudra agir de façon sensée pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Des piles dans des emballages intacts, non ouverts sera déjà un avantage notable face à des piles qui n’en n’auraient plus.  Pour les conserver sans risques, il sera recommandé de les laisser à l’abri de la lumière, dans un endroit sec, sans avoir de poids dessus. Il ne faudra surtout pas les stocker à proximité de sources de chaleurs, ni de produits pouvant provoquer une possible réaction avec les piles et leurs substances contenues à l’intérieur.

Pour les piles qui n’auraient plus d’emballage d’origine, il existe des boîtes pour pouvoir les conserver, mais il est aussi possible d’en trouver avec des tiroirs contenant les piles de manière ordonnée. Il faudra bien penser à les séparer, à mettre les piles dans le même sens et que les polarités ne se touchent pas pour ne prendre aucun risque. Il sera aussi bien vu de choisir des piles de qualité comme celles que celles de chez RS, qui seront mieux conçues et préserveront les personnes de problèmes éventuels qui peuvent se rencontrer avec des piles de mauvaise qualité.

A lire également  Panneaux solaires : quelles économies d'énergie espérer aujourd'hui ?

Autre élément à ne surtout pas négliger dans la conservation des piles : le public auquel elles devront ne pas être mises en contact. Qu’il s’agisse d’enfants ou d’animaux : il faudra bien veiller à les protéger en plaçant ses réserves de piles savamment cachées afin qu’elles restent inaccessibles en toutes circonstances. Une protection préventive qui pourra éviter des situations de dangers pouvant être fatales et évidemment tout sauf souhaitables.

Bien stocker ses piles : ne pas surstocker et penser aux dates de fabrication

Ces aspects ne sont quasiment jamais pris en considération : ils seront pourtant importants pour éviter certains problèmes. Il faut savoir que les piles ont des dates de fabrications qui sont inscrites sur les emballages de leurs emballages (d’où l’importance de les conserver le plus possible à l’intérieur). Il faudra veiller à ne pas se faire un stock trop gargantuesque pour avoir des dates trop lointaines et que les piles finissent par perdre en efficacité en se déchargeant.

Certaines piles si elles sont vraiment trop vieilles ou de mauvaise qualité peuvent aussi couler, avec le risque que cela comporte (même si les nouvelles générations et celles de qualité limitent grandement cet aspect). Les stocker dans des boîtes fermées limitera donc le risque au maximum, en contenant ce qui pourrait s’en échapper. Pour celles qui sont périmées, il est important de bien penser à les recycler et ne pas les jeter.

Partager :

Populaires

Articles complémentaires
Actus

Tout savoir sur les panneaux solaires photovoltaïques

Les énergies renouvelables sont depuis quelques années au cœur...

Qu’est-ce que le greenwashing ?

En France, le greenwashing est employé pour désigner toutes...

Quelles sont les aides pour changer ses fenêtres en 2022 ?

Les fenêtres font partie des premiers responsables des ponts...

Panneaux solaires : quelles économies d’énergie espérer aujourd’hui ?

Avec la crise qui se poursuit actuellement et qui...