Que doit-on savoir sur la vente du CBD en France ?

Date :

La vente du CBD et de ses produits dérivés se fait de plus en plus populaire. On rencontre aujourd’hui de nombreuses boutiques qui proposent différents produits CBD. Si vous souhaitez vous lancer dans la vente de ce produit de plus en plus populaire, il faut d’abord vous renseigner sur les conditions de vente et sur les paramètres de ce commerce. C’est pour cela que nous avons sélectionné pour vous tout ce que vous devez savoir sur la vente des produits CBD.

Quelles sont les conditions de vente du CBD en France ?

La vente du CBD en France est régie par une stricte réglementation concernant la provenance du produit ainsi que sa composition. Le vendeur doit effectivement s’assurer que les produits CBD choisis rentrent bien dans le cadre des normes légales.

La teneur en THC

Ce qui différencie le chanvre du cannabis, c’est la teneur en THC. Le tétrahydrocannabinol, communément appelé THC, est une substance stupéfiante que l’on trouve dans le cannabis. C’est d’ailleurs cette substance qui donne au cannabis un effet planeur. Etant donc psychoactif, le THC est considéré illégal. Pour que le CBD vendu soit considéré légal, il doit avoir une teneur en THC inférieure à 0.3 % à sec, soit le produit final après extraction.

La provenance du CBD

Afin de s’assurer que la teneur en THC est respectée, la législation oblige le vendeur à vendre le CBD appartenant à une variété de chanvre précise. En effet, le CBD commercialisé doit impérativement être extrait de la variété de cannabis Sativa L qui est caractérisée par des bienfaits thérapeutiques et une teneur en THC conforme à la norme.

A lire également  Peut-on conduire sous CBD ?

L’extraction du CBD

En parallèle à la provenance du CBD, l’extraction de celui-ci obéit également à des conditions précises pour qu’il puisse être vendu. Le CBD commercialisé ne doit pas être extrait de la fleur de chanvre qui a une teneur en THC assez forte. En effet, les 0.2 % de THC présents dans la variété Sativa L sont concentrés au niveau de la fleur et des feuilles de la plante. Ainsi, le CBD vendu doit impérativement être extrait de la graine et des fibres de chanvre seulement pour qu’il puisse être vendu conformément.

La commercialisation du CBD

Les vendeurs de CBD ne doivent pas commercialiser les produits CBD comme étant des produits médicamenteux. Le vendeur ne doit donc aucunement promouvoir les propriétés thérapeutiques de la plante ni en faire la publicité.

Quels produits de CBD sont en vente en France ?

La vente du CBD est variée avec un large choix au niveau des produits CBD. Le marché comporte effectivement plusieurs types de produits à l’exception de la fleur et des feuilles de chanvre qui sont illégales. En effet, le ministère a publié un arrêté en 2021 à travers lequel il interdit la vente des fleurs de chanvre. Ainsi, le vendeur peut commercialiser uniquement les produits qui ne contiennent ni fleurs ni feuilles de CBD comme :

  • Les e-liquides CBD ;
  • Les huiles de CBD ;
  • Les cristaux CBD ;
  • Les produits cosmétiques.

Les e-liquides sont un mélange de propylène glycol, de glycérine végétale et d’extrait de CBD respectant les normes de commercialisation. L’huile est, quant à elle, extraite de la plante de chanvre et doit également provenir des graines ou des fibres de la plante. Les cristaux sont le produit CBD le plus pur puisqu’il s’agit d’une poudre cristalline de CBD qui ne contient pas de THC bien évidemment. On peut se servir des cristaux pour fabriquer d’autres produits CBD comme l’huile. Aussi, les tisanes CBD qui sont issues de fleurs et de feuilles de chanvre sont désormais illégales et donc indisponibles sur le marché.

A lire également  En quoi consiste le test salivaire de CBD ?

Comment effectuer la vente du CBD en France ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, la vente de CBD n’est pas complexe et il n’y a pas de démarches colossales afin de pouvoir commercialiser le CBD. Il suffit effectivement de suivre les normes et de s’assurer de la qualité des produits CBD afin de pouvoir en vendre. Ainsi, il est important d’avoir des fournisseurs de confiance pour s’assurer que la teneur de CBD est respectée en production. Une formation dans ce domaine peut être bénéfique et va vous aider à sélectionner les bons produits pour votre commerce de CBD. En ce qui concerne le lieu de vente, le vendeur peut commercialiser les produits CBD dans différents types de boutiques comme :

  • Une boutique spécialisée dans la vente des e-cigarettes ;
  • Un bureau de tabac ;
  • Une boutique spécialisée dans les produits CBD : en ligne ou physique ;
  • Un magasin bio ;
  • Une boutique d’herboristeries.

Partager :

Populaires

Articles complémentaires
Actus

Rendez vous IRM, comment trouver une place ?

Trouver un rendez vous pour passer une irm est...

Parachute chambery : toutes les infos pour sauter

Comment faire du parachute dans la ville de Chambéry...

Lithothérapie : Intérêt des géodes d’améthyste dans une pièce à vivre

La lithothérapie est une médecine alternative. Elle propose des...

Pourquoi vous devriez visiter cet endroit au moins une fois dans votre vie

Avec tant d'endroits différents à visiter et de choses...