Qu’est-ce que la stagflation ?

Date :

Croissance en berne, inflation galopante : nous entrons en stagflation.

Nous entendons de plus en plus ce terme dans la bouche des économistes et des politiques. On explique.

Qu’est-ce que c’est la stagflation ?

La stagflation est la contraction de deux mots : la stagnation (de l’économie) et l’inflation (la hausse des prix).

Avec une croissance légèrement négative au premier trimestre 2022 et une inflation déjà à plus de 5 % du jamais vu depuis l’euro, l’économie française semble s’inscrire dans cette voie. Mais, selon les économistes, il faut plusieurs trimestres consécutifs pour acter un état de stagflation.

Pourquoi est-ce un cercle vicieux ?

Les économistes ont longtemps cru qu’une hausse du chômage allait de pair avec une inflation modérée. Le raisonnement est le suivant : si la demande augmente, les prix montent, ce qui encourage les entreprises à investir et à embaucher. Ce qui fait encore augmenter la demande. C’est donc un cercle vertueux. Sauf que notre inflation provient essentiellement des produits que nous importons (le pétrole, les céréales…). Elle ne profite pas aux entreprises françaises, donc ni à la croissance, ni à l’emploi, ni au pouvoir d’achat.

La stagflation est donc un cercle vicieux où inflation et faible croissance ont un impact négatif sur la consommation des ménages, laquelle est considérée comme un moteur de l’économie… en panne, en l’occurrence.

Quels sont ses dangers de la stagflation ?

  • Les travailleurs dont les revenus stagnent ou baissent subissent une dégradation de leur pouvoir d’achat.
  • Les entreprises peuvent être confrontées à deux maux : la perte de marchés et la hausse de leurs charges (matières premières, transports, salaires, etc.).
A lire également  Combien de temps la banque conserve les relevés de compte ?

La stagflation induit aussi un haut niveau de chômage : l’économie à l’arrêt ne permet pas de créer suffisamment d’emplois.

Quel sont les avantages d’une stagflation ?

La stagflation n’a pas d’effets positifs. En revanche, l’inflation est habituellement considérée comme avantageuse pour ceux devant rembourser un emprunt à taux fixe, si les revenus de ces débiteurs (particuliers, entreprises, État) progressent. Pour les salariés, l’inflation peut constituer un argument dans les négociations individuelles et collectives d’augmentation des rémunérations.

Partager :

Populaires

Articles complémentaires
Actus

Tout ce que vous devez savoir sur le prêt de fonds de roulement

Chaque entreprise a besoin d'un fonds de roulement pour...

Quels critères considérer pour faire le choix d’une meilleure plateforme de trading ?

Chaque année, des milliers de nouvelles plateformes de trading...

Comment trouver un forum pour connaître la meilleure banque pour un prêt immobilier ?

La première idée qui vient à l'esprit des particuliers...

La place des cryptomonnaies dans le secteur bancaire traditionnel : Défis et opportunités pour l’adoption massive

Les cryptomonnaies ont suscité un engouement considérable depuis l'émergence...