Comment construire un mur de soutènement sans mortier : qu’est ce qu’un mur de soutènement ?

Date :

Un mur de soutènement est l’ouvrage horizontal ou sub-horizontal permettant de maintenir des terres sur une surface bien définie. C’est à partir de cette surface que les caractéristiques techniques du mur de soutènement vont être déterminées.

Le maintien des terres par un mur de soutènement est la solution requise pour répondre à plusieurs nécessités :

  • Préservation des routes : contre les écroulements, éboulements ou glissements de terrain.
  • construction de ports : structuration des bords naturels en quais.
  • Limitation de pontes : pour rendre des terrains constructibles ou cultivables ainsi que pour limiter l’érosion.
  • Etablissement de fondations : pour bâtiments, fouilles, parkings souterrains…etc.

Quels sont les différents types de murs de soutènement ?

Un mur de soutènement utilisé dans la construction d’un port ne ressemble forcément pas à celui destiné à retenir des routes. En effet la différence réside principalement dans le type de matériaux choisis. Il existe six grandes catégories de murs de soutènement :

  • Le mur poids : le plus ancien, constitué de pierres taillées, moellons ou de briques. Ils ont une forme presque pyramidale, non pointue au sommet mais plus mince qu’à la fondation.
  • La paroi encrée préfabriquée : constituée de tubes, planche ou pieux en acier ou en bois, disposés verticalement et liés par emboîtement ou mortier.
  • La paroi préfabriquée : composée d’éléments préfabriqués en bois et plus généralement en béton armé, liés entre eux par des pieux ou par des assemblages en béton armé.
  • La paroi moulée : la plus courante, constituée en béton armé est réalisée sur chantier.
  • La paroi en terre armée : comme son nom l’indique, elle est constituée de la terre renforcée par des éléments en bois ou en acier.
A lire également  Les types, avantages et inconvénients d'un abri de piscine plat

Commet peut-on construire un mur de soutènement sans mortier ?

Une technique nouvellement utilisée dans le domaine de la construction, c’est la construction des murs de soutènement sans mortier; son avantage est essentiellement la propreté, la flexibilité et la facilité dans la mise en place ; bon nombre de vous s’interrogent sur la méthode pour en faire. Voici les étapes les plus importantes :

  • Préparation du site : déterminer l’emprise au sol du futur mur, en fixant des piquets en acier dans les coins, reliez ses piquets avec des cordes puis excaver les fondations toute au long du périmètre de la fondation.
  • Construction de la fondation: former des rangers horizontales tout au tour des périmètres de la fondation. Commencez par le plus bas niveau jusqu’à atteindre le niveau du sol. Remplir ensuite, à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur, la ranger ayant le niveau du sol avec du gravier pour plus de protection.
  • Mise en place du mur : procurer des barres d’acier de 6 mètres de long et de 10 millimètres de diamètre. Coupez les ensuite à 30 centimètres au dessus du mur. Insérez les dans les vides entre briques. Préparez ensuite le mélange béton, vous pouvez utiliser les proportions couramment utilisées. Coulez le mélange du béton préparé dans tous les trous du mur, il doit remplir tous les vides.
  • Insertion des boulons en J : placez des boulons ayant une longueur permettant de laisser au moins 6 à 7 cm au dessus du mur. Coulez ensuite le béton autour de chaque boulon, veillez à ne pas toucher le filtrage des boulons.
  • Arrosez le béton : au minimum une fois par jour, vous pouvez également couvrir le béton avec une bâche pour conserver l’humidité.
A lire également  La meilleure recette de lessive au lierre

Partager :

Populaires

Articles complémentaires
Actus

Quelles sont les aides pour changer ses fenêtres en 2022 ?

Les fenêtres font partie des premiers responsables des ponts...

Les types, avantages et inconvénients d’un abri de piscine plat

Un abri de piscine plat, c'est la nouvelle tendance...

comment construire moins cher : comment réduire le coût des constructions ?

La construction d'un bien demande beaucoup d'argent, car le...

Comment bien choisir votre monte-escalier électrique ?

Au fil du temps, monter et descendre les escaliers...